Maison Mère des Filles de la Sagesse

 

 

 

 

 Btn_telechargerFiche

 

Co-fondée en 1703, par le Père de Montfort et Marie-Louise de Jésus à Poitiers, la congrégation des Filles de la Sagesse est autorisée à installer sa Maison Mère à Saint-Laurent-sur-Sèvre en 1720.

C'est à partir de ce village, où Montfort est décédé 4 ans plus tôt, le 28 avril 1716, que les Filles de la Sagesse, et à leur suite, toute la famille montfortaine vont développer et faire connaître l'œuvre de leur Fondateur.

D'abord installées dans le Logis Vion, appelé plus tard « Maison Longue », les Filles de la Sagesse se retrouvent vite à l'étroit. En 1723, elles s'entendent avec les missionnaires montfortains pour échanger leurs propriétés.

C'est ainsi que les missionnaires s'établissent dans ce logis alors que les Filles de la Sagesse déménagent dans le bâtiment du Chêne Vert.

Depuis lors, malgré les débuts difficiles, les crises traversées, les persécutions subies, les Filles de la Sagesse sont restées fidèles à Saint-Laurent-sur-Sèvre.

Alors que le Chêne Vert abrite aujourd'hui les lieux mémoire des Filles de la Sagesse, la Maison Mère est devenue un lieu de formation, de discussion, de ressourcement et d'amitié, ouvert aux Filles de la Sagesse, à toute la famille montfortaine et à tous ceux qui s'y intéressent.

Des Filles de la Sagesse viennent du monde entier pour mieux connaître leur passé. Les Soeurs âgées ou malades peuvent s'y reposer ou habiter au sein de la maison de retraite.

Avec près de 300 ans d'existence, la Maison Mère est devenue un lieu emblématique autant qu'indispensable pour faire mémoire, rappeler la fidélité de toute la congrégation à ses Fondateurs et à la ville de Saint-Laurent-sur-Sèvre.